La route du rhum

Impossible de continuer à courir la montagne sans faire un petit détour par une distillerie pour découvrir la fabrication du rhum quand on est en Martinique ! Surtout que cette île est connue pour son rhum agricole. Je n’ai pas hésité longtemps à savoir où aller quand j’ai appris que chez Depaz, la visite était…

Montagne Pelée, je reviendrai !

J’en avais pas eu assez avec Absalon alors je me suis lancée à l’assaut de la Montagne Pelée en plein mois de juillet parce que 1397 mètres c’est rien par rapport au Chimborazo et j’avais envie d’apprendre plein de choses sur la nature martiniquaise. Savez-vous que les escargots de la Montagne Pelée sont très différents…

Trempage show !

Tout était coloré et c’était comme si une vague de orange envahissait mon champs de vision. De-ci de-là, du jaune apparaissait, du bleu couvrait le ciel de la Trinité et les enfants criaient en attendant que ça commence. Les visages s’animaient au rythme des casseroles qui défilaient. Ici les gens ont les yeux du sourire….

Trouve les étoiles de l’îlet Chancel !

A la base on était parti faire une petite sortie en kayak dans les Caraïbes. Ce qu’on savait pas c’est que Pedro ne comptait pas nous accompagner et que pour lui, nous donner une carte avec des étoiles de mer dessus, ça suffisait. A 9h du matin, on était prêt et plein d’espoir avec nos…

Un jour je prendrai la mer !

Tous les midis je regarde par la fenêtre de l’atelier. Un jour je prendrai la mer ! Je naviguerai jusqu’à m’échouer sur une île où je cultiverai mes légumes, j’aurai des poules et aussi une vache pour avoir de quoi manger. Je me ferai une maison en paille et j’apprendrai à faire du feu. J’ai pas…

Est-ce que je suis coupable ?

Ça m’a fait bizarre d’être au milieu d’une pièce où on expliquait comment les blancs ont utilisé les noirs. Y avait une statue qui portait la marque des esclaves, une autre qui représentait les premiers habitants de l’île, des tableaux, une case reconstituée et puis toute la peine qui était dans mon cœur. On était…

Voyage au coeur d’Absalon

Y a des jours où je voudrais pouvoir colorier le ciel de plastique gris rien qu’en passant la main devant les yeux pour changer la couleur du monde. Que les arbres courbent leurs branches sur mon passage, que les pigeons se transforment en perroquets, que les gens sourient, que la musique envahisse les rues et…