Montagne Pelée, je reviendrai !

le

J’en avais pas eu assez avec Absalon alors je me suis lancée à l’assaut de la Montagne Pelée en plein mois de juillet parce que 1397 mètres c’est rien par rapport au Chimborazo et j’avais envie d’apprendre plein de choses sur la nature martiniquaise.

Savez-vous que les escargots de la Montagne Pelée sont très différents des mademoiselles et autres escargots de Bourgogne ?

La végétation y est très dense.

La Montagne Pelée peut déverser des mini torrents  d’eau.

Le brouillard est si épais qu’on ne distingue pas à deux arbres.

Le chemin est hyper glissant surtout quand on essaie d’éviter l’escargot géant.

C’est pas vraiment possible d’aller au-delà du second repère par un temps pareil !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.