Son corps et le mien

Aucun passé de nous liait, aucun point commun qui faisait qu’on serait amenés à passer la soirée ensemble. Je trouvais son regard dur, ses bras trop musclés, sa coupe de cheveux trop stricte mais à sa manière de me regarder il me plaisait. Il n’aimait pas parler. Pas par timidité mais simplement parce qu’il ne gaspillait pas ses paroles en futilités. Ses yeux noirs me fascinaient. Ses pas résonnaient dans ma tête. Je ne voyais plus que lui. Le son du bandonéon me permettait de m’évader.
0909_tango_0078
J’essayais de penser à autre chose mais le moindre de ces gestes m’obsédait.
Il prit ma main.
0909_tango_0077

Mon buste se retrouva contre le sien. Il me maintenait fermement contre lui.Il portait un parfum que je connaissais. Son regard plongea dans le mien. Je n’eus droit à aucun sourire, à aucun mot. On marcha ensemble quelques minutes puis ses mains épaisses me serrèrent contre lui. Comment résister à son charme ? Je n’ai pas l’habitude de laisser un homme me diriger, mais ce soir-là ce fut différent. J’avais envie qu’il m’enlève, qu’il me désire, qu’il ne m’oublie pas. Il a redressé ma tête, caressé mon dos  et j’ai suivi ses ordres. Je me suis laissé guider. Je voulais fermer les yeux, mais il préféra  que je soutienne son regard, que je sois fière. Exécution. La moindre pression de son corps contre le mien me faisait partir.

Cet homme m’effrayait et me rassurait.

 

 Dans un va et vient sensuel, je me laissais faire. Sa cuisse frôlait la mienne. Je sentais son souffle dans mon cou. La lumière se fit plus fine, plus discrète. En portant ma main autour de lui, il me dit que l’abrazo était le plus important et me sourit. Je commençais à me faire à lui, aux pas, à la musique, ça me réconciliait avec cette ville qui m’avait paru trop grande, sans âme jusque-là.

La musique s’arrêta, nous prîmes un dernier verre ensemble. La rue s’enflamma et je découvris que le Tango était partout, qu’il était en chacun et qu’après des années difficiles, sa reconnaissance était méritée.

0909_tango_0125

Aide aux routards:

Soirée chez Taconeando pour 200 pesos repas + show tango
Appartement loué via Wimdu
Bus partout en ville

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Virgil dit :

    Ç m’a donné chaud cet article et presque envie de découvrir le tango.

Laisser un commentaire