Le géant des glaces

le

Je suis née dans la glace, par une nuit bleue. La première chose que j’ai vu fut de la neige. Depuis je n’aime que le froid, et j’attends le jour où le Géant reviendra. Mais avec le temps j’ai grandi, le froid a disparu. J’ai fini par croire que l’Edda n’était qu’un livre, qu’Ymir était mort, que les Dieux n’existaient plus, que le Loup qui a mangé la lune était une légende et que jamais je ne foulerais le sol de Jötunheim. J’ai voyagé pour savoir si toutes ces choses existaient ou si elles ne provenaient que de mon imagination. Je n’ai jamais eu de réponse et j’ai fini par tout mettre dans un coin de ma tête. Et puis au détour d’une montagne, je trouvé un ami. Il était là, immobile et sage, juste devant moi.

Bien sûr je ne suis pas en Norvège, je ne suis pas la fille de Fenrir mais lorsque je l’ai vu, j’ai su qu’on se connaissait depuis longtemps, qu’on avait simplement suivi des chemins différents.

0819_elcalafate_0173

Il était si bleu. Si grand. Le soleil le faisait briller. J’ai crié pour lui dire que j’étais contente de l’avoir trouvé et que ses amis du nord pensaient à lui. Je lui ai demandé comment il s’appelait, ça l’a fait rire et dans un grondement il m’a dit : « Perito Moreno !». J’ai trouvé que c’était un drôle de nom mais que ça lui allait bien de s’appeler comme un humain ! Lorsque je me suis approchée, j’ai mesuré sa force, sa volonté et j’ai vu comment il avait réussi à séparer un lac en deux.

 

Je le regardais en silence, lorsque Perito m’a demandé ce que devenaient nos amis du nord. Je savais pas comment lui dire que beaucoup disparaissaient petit à petit mais je crois qu’il l’a deviné parce qu’il m’a dit que lui ne comptait pas se laisser faire.

 

0819_elcalafate_0166
– « Je vais tout dévorer !!! » qu’il a dit dans un bruit de tonnerre. « La terre, le lac, les passerelles à touristes, les bateaux, je vais les croquer sur mon passage !! Sais-tu de combien j’avance chaque année ? »
Mais tu avances vraiment ? Je ne sais pas trop, de quelques centimètres ?
Des centimètres !! Tu rigoles ma petite ?! J’avance de 700 mètres par an !!

 

Comme je pensais que c’était pas vrai et que ses cheveux en forme de meringue m’intriguaient, je crois que Perito en a profité pour lire dans mes pensées. Ça a du le vexer tout ça parce qu’en une seconde le ciel s’est alourdi, le soleil est parti et j’ai senti le froid glisser dans mon dos, le vent fouetter mon visage et mes yeux, trop clairs, se sont mis à pleurer.

– « Ne te vexe pas !! Je te crois !!! »

 

On est resté quelques heures ensemble, à plus rien se dire, juste à se regarder. J’ai pensé à comment ce serait dans quelques années, à ce que Perito allait croquer et puis je suis partie, sans crier mais en pensant super fort que je reviendrai. Alors j’espère que Perito m’a entendu !

 

0819_elcalafate_0279

 

Aide aux routards:
Hotel à El Calafate: America del Sur, 40 pesos ar / pers avec petit dej
Sortie au Perito Moreno en bus (à 4 louer une voiture c’est moins cher)
Faire la ballade à la Laguna Nimez à 1km de la ville
Restaurant la Tablita super bon

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Virgil dit :

    Mais d’où sors-tu toutes ces histoires que tu nous racontes ?! Cette imagination et ce style d’écriture sont visiblement sans limite pour quelqu’un comme toi. Merci pour ce voyage virtuel.
    Les photos sont magnifiques.

  2. vincent dit :

    j’aimerais tellement connaitre le nom
    de ce metteur en scène qui prépare tous ces
    décors sur notre terre ?
    spectacle gratuit qu’on oubli souvent
    de préserver et de contempler

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.