Entre Pisco et Tejas…

le
D: Mais qu’est-ce qui se passe là?
G: Tu sais où on va?
S: Nan j’ai pas compris !
Premier check point: les palmiers couchés.
Nous voilà au milieu de nulle part à regarder 6 palmiers qui poussent couchés et qui sont un peu du genre maudits. Les arabes ont fait des expériences scientifiques pour transformer les fruits de ces palmiers en élixir de jeunesse. Le septième palmier porte malheur. Un serpent se cache sous terre. Quelqu’un a vu un âne dans la nuit mais il n’a laissé aucune traces sur le sol.
D: On reprend la voiture?
Second check point: la sorcière au gros cul.
Avant (il y a vraiment très longtemps) vivaient plein de sorcières dans la ville de Ica et il y en avait une qui avait de grosses fesses. Pour la rendre jolie comme les autres sorcières, tout le monde venait frotter les fesses de « the big butt witch » mais rien n’y faisait. Maintenant il y a des colliers, des tasses et plein de trucs à l’effigie de la sorcière aux grosses fesses.
G: J’en peux plus, ça finit quand?!!
S: OMG, une pyramide, regarde !!
Troisième check point: la pyramide nazca.
On est devant une mystérieuse pyramide de la civilisation nazca de 2m50, dont le sommet est constitué de quartz en plastique qui a plein de propriétés magiques. On ne peut pas regarder à l’intérieur car avant c’était un lieu de cultes et de rituels. Le socle de la pyramide est en béton et en fer.
D: Mais comment il peut rentabiliser sa journée. On a payé 4 euros et ça fait 2h qu’il nous ballade !
Quatrième check point: la sorcière et le président.
Une très belle sorcière absorba le mal d’un enfant qui était bègue. Cet enfant pu avoir une enfance heureuse et paisible. Bien des années plus tard, lorsqu’on appris la mort de la sorcière un des membres du parlement se leva et expliqua qu’il s’agissait de sa « mère », de celle qui lui avait permis d’avoir une si belle carrière !
S: Le Discours d’un Roi?!
Cinquième check point: la jôôôlie sirène *-*
Il était une fois une très jôôôlie jeune fille qui se baignait dans une cascade. Quand elle alla s’habiller, elle regarda dans son miroir et vit qu’un homme la matait. Protection : elle se changea en sirène et plongea dans la lagune Huacachina. Une fois par an, un homme disparaît dans les environs depuis que la jôôôlie sirène vit dans ces eaux troubles. Il paraît que cette année, personne n’a encore disparu !
0519_ica_0147
–         Herrre, you can drrrink the best Pisco of the worrrld !
–         Welcome to « El Catador » my frrriend.
 
Déjà quand je suis arrivée, Johel mon super conseiller en vigne péruvienne m’a demandé si je voulais commencer par la dégustation ou par les explications.
 
–         Heu ben si on fait la dégustation maintenant, j’en n’aurai plus grand chose à faire des explications après je crois !
–         Ok, come on my frrriend !
–         Herrre is the jarrre for the ferrrmentation my frrriend !
–         Herrre is the place wherrre we elect Miss Pisco my frrriend !
 
Johel il tenait absolument à m’expliquer le truc en anglais et j’y comprenais rien parce qu’il a l’accent espagnol, que le soleil il cogne ici et qu’on fait pas du pisco comme on fait du vin mais bon on a vite plié le truc et on est allé faire la Dégustation !
J’ai eu l’impression d’avoir à nouveau 21 ans et de me taper 15 shot d’une boisson inconnue avec un pote. Mais c’était assez bon.
1, 2…
3 Houlà, on dirait la liqueur d’estragon du Pépé celui là,
4…
5 ça ressemble à du Baileys ça,
6… putain il fait chaud !
Ok je te prends une bouteille du second parce que c’est doux en bouche et pas tout pâteux !
J’en savais pas beaucoup plus sur le pisco et j’allais rentrer dans mon super dortoir pourri d’hôtel quand Johel m’a dit qu’il pouvait me faire faire le tour de la ville pour me montrer des trucs, me parler de l’histoire de Ica… J’ai trouvé ça super sympa et…
La suite vous la connaissez déjà ! On a basculé dans un monde parallèle fait de sorcières, d’arbres magiques, d’ânes volant et surtout très arrosé de pisco, alors pour me remettre de tout ça, je pouvais bien me gaver de Tejas, ces délicieuses petites sucreries qui sont la spécialité du coin !
0519_ica_0185

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Rodrigue dit :

    Je commente assez peu depuis le début de votre aventure, mais je lis chacun de vos articles… Peu intéressé, à l’origine, par l’Amérique du Sud, je pensais les survoler d’un œil discret, plus par politesse que par intérêt, mais je me surprends depuis quelques semaines à attendre de nouvelles publications avec impatience… Non pas pour avoir de vos nouvelles et me rassurer – car un optimisme assez inédit m’assure que tout ira bien pour vous, jusqu’à la fin – mais tout simplement pour prendre une bouffée d’air frais et avoir l’impression de voyager, moi aussi.

    La diversité des styles employés d’un article à l’autre, qui n’est pas seulement due aux changements d’auteurs, rend l’ensemble vivant et évite la lassitude. Je suis ravi de voir que ce voyage tient toutes ses promesses et espère que les mois qui suivront seront aussi riches.

    A bientôt Sandra-san, Damien et Guillaume… A Reims, ça miaule toujours autant mais on gère ^^

Laisser un commentaire