La vallee de la jeunesse eternelle… et des aliens !

le
Je pense que quand tu arrives à Vilcabamba, tu es comme envoûté et tu n’as plus envie de repartir d’ici. Je sais pas si c’est les fleurs, la gentillesse des habitants ou le fait d’avoir le sentiment d’arriver au bout du monde mais j’ai bien observé les habitants de la vallée sacrée et ce que je peux vous dire c’est que si tu arrives jeune, tu meurs ultra vieux ici. C’est pas pour rien qu’il y a tant de centenaires dans ce village !
J’ai vu les papy marcher jusqu’à la place de l’église, s’assoir sur un blanc quelques heures et attendre qu’un autre papy vienne prendre la relève. J’ai vu les mamies sourire aux gringos. J’ai testé les Chamicos : les cigarettes locales, qui font vivre longtemps. J’ai bu le jus de fruit de la vie. Et j’ai eu envie de m’installer ici pour toujours.
En traînant sur la seule place du village, j’ai rencontré l’homme aux yeux d’or. Petit, trapu, souriant, ses yeux ressortaient vachement sous son chapeau de cow-boy. On est partis ensemble pour une journée de cheval dans la montagne : c’était une super balade à dos de cheval d’escalade. On est montés, montés, montés et c’était vraiment raide, plein de pierres et Sombra, mon cheval il faisait la tête. Je crois qu’il avait pas prévu de faire la balade aujourd’hui et je peux le comprendre. Sauter par dessus les rochers, marcher à flanc de montagne avec le vide d’un côté, passer les champs de taureaux, éviter les araignées géantes, c’est pas de tout repos et ça fout un peu la frousse ! Quand on a redescendu les 1000 mètres de dénivelé, j’ai cru qu’on allait mourir mais j’ai fais confiance et Sombra s’en est super bien sorti. On a fait une course au grand galop pour rentrer au village et j’avais l’impression d’être dans un film de western.

Pour faire passer notre mal aux fesses, on s’est fait quelques tranches de pain perdu avant de partir explorer la montagne en face de nous. Le jour tombait. On a enjambé des fossés énormes, on a marché dans un champs d’ânes furieux, on a couru pour arriver en haut et c’est là qu’elles sont apparues. Il y en avait des centaines qui dansaient autour de nous. Il y avait du jaune qui clignotait partout. Une guirlande géante de lucioles. On a regardé les étoiles et comme nous l’avait dit le fou qui dort à côté de nous, on a vu apparaître la voie lactée. En repartant, lorsqu’on s’est retourné pour voir une dernière fois la montagne, elle avait disparue et c’était transformée en un nuage géant.

 

Ah oui, j’ai oublié de vous dire. Il y a pas que des vieux ici, il y a aussi des fous.
–         Il y a Mathusalem. Il est allemand, tout petit, maigre avec une grande barbe blanche et il vit ici depuis des millions d’années. Son seul vêtement c’est un pantalon de jogging déchiré de la braguette jusqu’aux fesses !
–         Il y a Cola Cola Cola. Lui aussi, il est très maigre, il a un sourire édenté et des petits yeux brillants. Il sait dire que « cola, cola, cola ». Il doit bien avoir 90 ans et s’il te voit avec une bouteille de coca, il te la la pique carrément des mains et il la boit d’un seul coup. Guillaume veut qu’on lui achète une trentaine de bouteilles pour voir s’il peut toutes les boire d’affilée !
–         Il y a Zack, le jeune américain qui est ici pour communiquer avec les extra-terrestres. Il a un laser, une cybie, une machette et il prend plein de cachets à la codéine toute la journée. Je sais pas si il a déjà vu quelque chose dans la ciel mais c’est sûr que moi je verrais plein d’alien si prenais autant de trucs que lui !
–         Et puis il y a nous, toujours heureux des rencontres qu’on fait, des endroits qu’on découvre. Si les gens nous entendaient, ils nous prendraient sûrement aussi pour des fous à vouloir toujours s’installer dans les petits villages qu’on découvre !  


Astuces routard:

 

Hostal Valle Sagrado: 5 dollars la nuit apres nego !
Apache tour: journee de cheval a 30 dollars

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Elody dit :

    Super récit encore une fois, j’ai eu des frissons pendant la balade, surtout à cause du vide et des araignées géantes brrrr !
    Tu as encore réussis à me faire sourire 🙂

    Je serais aussi tentée d’acheter plein de canettes de coca pour que cola cola cola me les piques, juste pour voir ce qu’il en ferait 🙂
    Pourquoi Zack ne mâchouille pas de feuille de coca, ça doit être plus facile à trouver là bas non ? 😀

    Quel gout avait le jus de fruit de la vie ?? tu ne nous a pas dis !

    Et les cigarettes qui font vivre longtemps ? elles sont comment?(je m’imagine des cigarettes qui auraient le gout de gitane maïs)

  2. Damien dit :

    On ne trouve pas de coca en Equateur et il semblerait que la codeine soit tres abordable !
    Quand aux cigarettes, c’est de la pure Gitane !!!

  3. Camille dit :

    Tu racontes ca bien ! J’ai eu l’impression d’être à dos de cheval avec vous moi aussi !! Have fun mes amis. 🙂

  4. Sandra dit :

    Halala le jus de fruits de la vie etait tres acide et probablement un peu alcoolise mais on ne peut pas connaitre la vraie recette, c´est pas pour les gringos !!
    Et les cigarettes sont sans produits chimiques, ca sent l´herbe, la nature mais en vrai j´aime pas trop. Ca me rapelle les bidizz du lycee !
    Merci pour vos commentaires, ca fait toujours plaisir !!!

  5. Elody dit :

    Effectivement la coca est interdite en Équateur 😮 Je viens de l’apprendre !
    J’imaginais le jus de fruits de la vie, très sucré avec une pointe d’alcool très fort, ceci dit, acide ça doit pas être mauvais non plus, tu me donne trop envie de découvrir !

    Ahhh les bidis, j’allais me ravitailler aux puces de clignancourt hihi J’en cherche parce que j’adore ça mais dans mon ptit coin paumé, il n’y en a pas 🙁

    Je suis pressée de lire vos aventures à venir, ça me sort du stress quotidien, quand je découvre un nouveau sujet, je sais que je vais passer un vrai moment de détente !

    Bises 🙂

Laisser un commentaire