Il meurt lentement

le
Il meurt lentement
celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n’écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouver
grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
celui qui devient esclave de l’habitude
refaisant tous les jours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère,
Ne se risque jamais à changer la couleur
de ses vêtements
Ou qui ne parle jamais à un inconnu

Il meurt lentement
celui qui évite la passion
et son tourbillon d’émotions
celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les coeurs blessés

Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
lorsqu’il est malheureux
au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant!

Risque-toi aujourd’hui!

Agis tout de suite!

Ne te laisse pas mourir lentement!

Ne te prive pas d’être heureux!


Muere lentamente quien no viaja,
quien no lee,
quien no oye música,
quien no encuentra gracia en sí mismo.

Muere lentamente
quien destruye su amor própio,
quien no se deja ayudar.

Muere lentamente
quien se transforma en esclavo del hábito
repitiendo todos los días los mismos trayectos,
quien no cambia de marca,
no se atreve a cambiar el color de su vestimenta
o bien no conversa con quien no conoce.

Muere lentamente
quien evita una pasión y su remolino de emociones,
justamente éstas que regresan el brillo a los ojos
y restauran los corazones destrozados.

Muere lentamente
quien no gira el volante cuando está infeliz con
su trabajo, o su amor,
quien no arriesga lo cierto ni lo incierto para ir
atrás de un sueño
quien no se permite, ni siquiera una vez en su vida,
huir de los consejos sensatos…

¡ Vive hoy !

¡ Arriesga hoy !

¡ Hazlo hoy !

¡ No te dejes morir lentamente !

¡ NO TE IMPIDAS SER FELIZ

Pablo Neruda, nom de plume de Neftalí Ricardo Reyes Basoalto, est un poète, écrivain, diplomate, homme politique et penseur chilien, né le 12 juillet 1904 à Parral (province de Linares, Chili), mort le 23 septembre 1973 à Santiago du Chili.
Le 21 octobre 1971, Pablo Neruda obtient, après Gabriela Mistral en 1945 et Miguel Ángel Asturias en 1967, comme troisième écrivain d’Amérique Latine, le Prix Nobel de littérature.
muere-lentamente

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Camille dit :

    Tout ceci est bien vrai !

    Bon voyage !! Vous allez me manquer !!

  2. Handy dit :

    Peut être que toi, tu ne reviendras jamais de Turquie Camille !
    Tu vas aussi me (nous!) manquer !! <3

  3. Camille dit :

    Huhu j’espère bien que je reviendrais ! Au moins pour vous accueillir ! Bon voyages et postez des nouvelles sur le blog !

  4. Monique dit :

    Donc que va faire Vincent? Est-ce que c’est les examens afin qu’il puisse enseigner des apprentis?
    Ce poème est si vrai. C’est tout à fait mon esprit. Bon séjour à vous trois. Quelle expérience pour vous trois !
    Je ne suis pas étonnée que ce sont des Américains qui aident où vous êtes. Les Américains font beaucoup de services volontaires dans le monde entier. Je connais beaucoup qui consacrent des heures et même des années à aider les autres.
    Continuez à poster votre séjour.
    Bonne continuation.

  5. Monique dit :

    Fais pas attention à la première phrase j’écrivais à Chantal en même temps et la lettre s’est mélangée.

  6. josiane dit :

    merci de nous faire voyager avec vous.les photos sont magnifiques.bravo Damien.quelle belle aventure !!!

Laisser un commentaire